Le point sur les nouveaux foyers de grippe aviaire hautement pathogène à virus A(H5) identifiés dans les élevages de volailles depuis le 10 février 2021 en Europe et Afrique Médecine des voyages

Publié le 11 avr. 2021 à 01h05

Biographie

Médecin biologiste.

Ce bilan fait le point au 9 avril 2021 sur les nouveaux foyers de grippe aviaire hautement pathogènes (GAHP) à virus A(H5) signalés dans les élevages de volailles depuis le bilan publié le 10 février 2021 (nouvelle 17039). Il repose sur les signalements faits à l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE).

Ces dernières semaines 16 pays ont rapporté l'existence de foyers de GAHP à virus A(H5) : un virus A(H5N8) a été identifié en Allemagne, en Estonie, en Italie, aux Pays-Bas, en Pologne, au Royaume Uni, en Suède, en Algérie, en Afghanistan, au Japon, en République de Corée, au Koweït et  au Népal ; un virus A(H5N1) a été identifié au Niger ; un virus A(H5N5) a été identifié en Suède et à Taïwan ; un virus A(H5N2) a été identifié à Taïwan ; un virus A(H5) a été identifié en Ukraine. Les pays où le plus grand nombre de foyers ont été rapporté sont l’Allemagne (54 foyers), la Pologne (23 foyers), le Japon (15 foyers), la Corée (10 foyers) et le Koweït (7 foyers).

1. Europe

1.1. Allemagne

En Allemagne, deux épisodes de GAHP à virus A(H5N8) se sont enrichi de nouveaux foyers.

L'épisode de GAHP à virus A(H5N8) qui avait débuté le 11 novembre 2020 dans la province de Mecklenburg-Vorpommern (nouvelles 16665, 16690, 16772, 16996 et 17039) se poursuit avec un treizième foyer signalé le 18 février 2021. Le 12 février, un foyer a été identifié dans une basse-cour de 30 poulets et 5 oies (10 oiseaux sont morts) situé à Eldetal. Ce signalement ne fait pas état d'un abattage des survivants.

L'épisode de GAHP à virus A(H5N8) qui avait débuté dans la région du Brandenburg le 27 décembre 2020 se poursuit avec le signalement le 18 février 2021 (signalement 17181) de 2 foyers supplémentaires identifiés le 16 février. Ce signalement ne fait pas état d'un abattage des survivants. Il s’agit d’un foyer identifié à Groß Pankow dans un élevage de 11 500 dindes (sur 3 200 malades, 200 sont mortes) et d'un foyer identifié à Wriezen dans un élevage de 17 000 canards (sur 9 686 malades, 1 064 sont mortes). Le 7 avril, 4 foyers supplémentaires ont été signalés à l’OIE (signalement 31650). Les survivants ont été euthanasiés. Il s’agit de :

  • Un foyer identifié le 18 février dans un élevage de 18 000 canards (3 500 étaient malades, 733 sont morts) situé dans la commune de Flieth-Stegelitz ;
  • Un foyer identifié le 1 mars dans un élevage de 18 178 dindes situé à Pritzwalk ;
  • Un foyer identifié le 4 mars dans un élevage de 10 013 dindes (3 853 étaient malades, 2 384 sont mortes) situé dans la commune de Küstriner Vorland ;
  • Un foyer a été identifié le 10 mars dans un élevage de 16 095 canards (7 960 étaient malades, 1 633 sont morts) situé dans la commune de Küstriner Vorland.

Le 8 avril, dans le cadre d’un signalement immédiat, les autorités sanitaires allemandes ont signalé à l’OIE la survenue d’un épisode de GAHP à virus A(H5N8) ayant débuté en Rhénanie-du-Nord-Westphalie le 1 mars 2021 (signalement 31701). Cet épisode est constitué de 10 foyers.

  • Un foyer a été identifié le 1 mars dans un élevage de 23 021 canards d’engraissement (22 819 étaient malades, 202 sont morts) dans la commune de Versmold ;
  • Un foyer a été identifié le 2 mars dans une basse-cour de 64 volailles (7 oies, 5 dindes, 19 poulets, 33 canards) (19 sont morts) dans la commune de Lichtenau ;
  • Un foyer a été identifié le 2 mars dans un élevage de 6 708 dindes reproductrices (214 sont mortes) dans la commune de Preusssisch Oldendorf ;
  • Un foyer a été identifié le 17 mars dans un élevage de 37 397 poulets reproducteurs (10 579 étaient malades, 470 sont mortes) dans la commune d’Eslohe ;
  • Un foyer a été identifié le 20 mars dans un élevage de 6 879 dindes reproductrices (1 250 sont mortes) dans la commune de Delbrück ;
  • Un foyer a été identifié le 20 mars dans un élevage de 160 volailles (150 poulets de reproduction et 10 cailles de reproduction) (15 sont mortes) dans la commune de Beelen ;
  • Un foyer a été identifié le 23 mars dans un élevage de 6 800 dindes (46 étaient malades) dans la commune de Münster ;
  • Un foyer a été identifié le 20 mars dans un élevage de 221 volailles (200 poules pondeuses, 10 oies, 10 canards, 1 oiseau en captivité) (50 étaient malades, 10 sont mortes) dans la commune de Menden ;
  • Un foyer a été identifié le 1 avril dans un élevage de 29 560 poules d’engraissement (9 500 étaient malades, 800 sont morts) situé dans la commune de Delbrück ;
  • Un foyer a été identifié le 1 avril dans un élevage de 216 volailles (205 poules pondeuses, une oie, 10 canards) dans la commune de Menden.

L'épisode de GAHP à virus A(H5N8) qui avait débuté le 16 novembre 2020 en Basse-Saxe (voir les nouvelles 16690, 16882, 16914, 16944) se poursuit. Le 8 avril, les autorités sanitaires ont signalé à l’OIE (signalement 31728) avoir identifié 36 foyers supplémentaires entre le 21 février et le 26 mars.

  • Dans 25 cas ces foyers concernaient des élevages de dindes d’engraissements (un dans l’arrondissement d’Ammerland, 3 dans celui de Diepholz, 4 dans celui de Vechta et 17 dans celui de Cloppenburg).  Au total, sur les 362 134 dindes exposées, 92 113 étaient malades dont 606 sont mortes.
  • Dans 3 cas, ces foyers concernaient des élevages d’oies reproductrices situés dans l’arrondissement de Vechta.  Au total, sur les 7 100 oies exposées, 225 étaient malades dont 200 sont mortes.
  • Dans un cas il s’agissait d’un foyer de 26 877 poulets d’engraissement (197 étaient malades, 193 sont morts) localisé à Schiffdorf dans l’arrondissement de Cuxhaven.
  • Dans 3 cas il s’agissait de basse-cours composées de plusieurs espèces de volailles situées dans les arrondissement d’Emden, de Wolfenbüttel et Wesermarsch. Au total 116 volailles étaient concernées (sur les 59 malades, 55 sont mortes).
  • Dans 2 cas il s’agissait d’élevages à dominante de canards associés à quelques poulets situés à Garrel dans l’arrondissement de Cloppenburg. Au total 10 229 volailles étaient concernées (sur les 4 513 malades, 42 sont mortes).

Tous les survivants de ces 36 foyers sont été euthanasiés. Les diagnostics virologiques ont été confirmés par le Friedrich-Loeffler-Institut.

1.2. Estonie

En Estonie, les autorités sanitaires ont signalé à l’OIE le 4 mars 2021 un épisode de GAHP à virus A(H5N8) qui a débuté par un premier foyer identifié le 17 février dans un élevage de 51 poules pondeuses, 10 canards, 4 oies, 5 dindes et 8 pintades (7 étaient mortes et les survivants ont été euthanasiés) situé dans le village de Paasküla situé sur la commune de Viru-Nigula (comté de Viru-occidental). Le 30 mars, l’OIE a été informé d’un second foyer identifié le 22 mars dans un élevage de 10 poules pondeuses, 5 coqs et 9 poussins (un oiseau était mort et les autres ont été euthanasiés) situé dans le village d’Illurma de la commune rurale de Keila située dans le comté de Harju.

Le diagnostic virologique a été confirmé par le Estonian Veterinary and Food Laboratory.

1.3. Italie

En Italie, le foyer de GAHP à virus A(H5N8) signalé initialement à l’OIE le 25 janvier 2021 (voir la nouvelle 16996) s’est enrichi de deux nouveaux foyers signalés à l’OIE le 13 mars (signalement OIE 30487). Le premier foyer a été identifié le 19 février dans un élevage de 20 poulet et 2 oies destinés à l’autoconsommation (16 étaient malades dont 13 sont mortes) situé à Chions, une commune située dans la province de Pordenone (région du Frioul-Vénétie julienne). Le second foyer a été identifié le 24 février dans un élevage de 60 volailles (toutes étaient malades et 44 sont mortes) situé à San Giorgio Delle Pertiche, un village situé dans la province de Padoue (région de Vénétie).

1.4. Pays-Bas

Aux Pays-Bas, l’épisode de GAHP à virus A(H5N8) qui avait débuté le 29 octobre 2020 (voir nouvelle 16586, 16665, 16690, 16772 et 16914) se poursuit avec un dixième foyer signalé le 15 mars (signalement OIE 30653). Ce foyer a été identifié le 19 février dans un élevage de 46 636 volailles (500 été mortes) situé à Sint-Oedenrode dans le Brabant-Septentrional. Les survivants ont été euthanasiés.

Le diagnostic virologique a été confirmé par le Wageningen Bioveterinary Research National Reference Laboratory, Lelystad.

1.5. Pologne

En Pologne trois épisodes de GAHP à virus A(H5N8) sont encore actifs.

L'épisode de GAHP à virus A(H5N8) qui avait débuté le 1 décembre 2020 (voir nouvelles 16772, 16882, 16944, 16996 et 17039) se poursuit avec le signalement à l'OIE le 3 février (signalement OIE 31244) de 3 foyers supplémentaires, portant à 20 le nombre de foyers de cet épisode :

L'épisode de GAHP à virus A(H5N8) qui avait débuté le 23 novembre (nouvelles 16717, 16804, 16882, 16944 et 17039) en voïvodie de Grande Pologne se poursuit avec le signalement à l'OIE de 19 foyers supplémentaires identifiés entre le 9 février et le 14 mars 2021 (signalements 31410 et 31540).

L’épisode de GAHP à virus A(H5N8) qui avait débuté le 3 décembre 2020 (voir la nouvelle 16996) se poursuit en voïvodie de Poméranie avec le signalement à l’OIE le 26 mars (signalement 31241) d’un cinquième foyer identifié le 5 mars. Il s’agissait d’une basse-cour de 44 poules pondeuses (toutes étaient mortes) situé à Stazki un village du la gmina de Kartuzy, dans la voïvodie de Poméranie , dans le nord de la Pologne. 

Dans tous les cas un abattage total a été pratiqué. Les diagnostics virologiques ont été confirmés par le National Veterinary Research Institute.

1.6. Royaume Uni

Au Royaume-Uni, l’épisode de GAHP à virus A(H5N8) qui avait débuté le 24 octobre 2020 (voir les nouvelles 16717 et 16804, 16882, 16914 et 16996) se poursuit avec un dix-septième foyer signalé à l’OIE le 31 mars (signalement 31456). Il s’agissait d’un élevage de 49 176 poulets de chair (1 557 étaient malades dont 1 100 sont morts) situé à Uttoxeter, un bourg situé dans le comté de Staffordshire, près de la Dove

Les survivants ont été euthanasiés. Le diagnostic virologique a été confirmé par le laboratoire de Weybridge.

1.7. Suède

En Suède, deux nouveaux épisodes de GAHP ont été signalés à l’OIE le 5 mars.

Le premier est constitué d’un unique foyer de GAHP à virus A(H5N5) identifié le 2 mars dans un élevage de 18 000 poules pondeuses « bio » (3 000 étaient mortes) situé à Trelleborg, chef-lieu de la commune de Trelleborg dans le comté de Scanie (signalement 30436). 

Le second est constitué également d’un unique foyer de GAHP à virus A(H5N8) identifié le 28 février dans un élevage de 263 volailles de concours (29 étaient mortes) situé à Kungsbacka, chef-lieu de la commune de Kungsbacka, au nord du comté de Halland (signelement 30405). 

Par ailleurs, l'épisode de GAHP à virus A(H5N8) qui avait débuté le 2 janvier en Scanie se poursuit avec le signalement à l’OIE le signalement de 3 foyers supplémentaires portant à 6 le nombre de foyers de cet épisode (signalements 30625, 30708, 30830).

  • Le 22 février, un foyer a été identifié dans un élevage de 470 faisans pour gibier (17 étaient morts) situé à Skurup 
  • Le 13 mars, un foyer a été identifié dans un élevage de 53 200 volailles reproductrices produisant des poulets de chair (90 étaient mortes) situé à Ilstrop, dans la commune de Sjöbo  ;
  • Le 15 mars, un foyer a été identifié dans un élevage 30 000 dindes (700 étaient mortes) situé à Smedstorp.

Dans tous les cas, les volailles survivantes ont été euthanasiées.  Le diagnostic virologique a été fait par RT-PCR et séquençage par le National Veterinary Institute.

1.8. Ukraine

En Ukraine, deux épisodes de GAHP sont en cours.

L'épisode de GAHP à virus A(H5) qui a débuté le 2 décembre (voire nouvelle 16804, 16887, 16944 ) se poursuit avec le signalement le 18 mars (signalement 30792) d’un septième foyer identifié le 26 février dans un élevage de 553 volailles (22 étaient mortes) situé à Lymany, dans l’oblast de Nikolaïev. Le diagnostic virologique a été fait par PCR par le Mykolaiv Regional State Laboratory of State service of Ukraine on Food safety and consumer protection (Laboratoire national).

L’épisode de GAHP à virus A(H5) qui avait débuté le 23 décembre (voir nouvelle 16887 et 16944 ) se poursuit avec le signalement d’un quatrième foyer le 17 février (signalement 17160) concernant une basse-cour de 68 volailles (20 étaient mortes) située à Klavdiievo-Tarasove, dans l’oblast de Kiev. Le diagnostic virologique a été fait par PCR par le State Scientific and Research Institute on Laboratory Diagnosis and Veterinary and Sanitary Expertise.

Dans tous les cas, les volailles survivantes ont été euthanasiées.

2. Afrique

2.1. Algérie

En Algérie, l’épisode de GAHP à virus A(H5N8) qui avait débuté le 17 janvier 2021 (voir nouvelle 17039) se poursuite avec le signalement à l’OIE le 25 mars (signalement 31215) d’un second foyer identifié le 22 février. Il concerne 400 volailles (380 étaient mortes) d’une basse-cour située dans la daïra de Seriana (wilaya de Batna) à l'est du pays.

2.2. Niger

Au Niger, le Focal Point for animal disease notification a notifié à l’OIE un épisode de GAHP  à virus A(H5N1) qui a débuté le 17 février 2021. Il est constitué à ce jour de 3 foyers :

  • Un foyer a été identifié le 17 février 2021 à Niamey Karadjé dans une basse-cour de 40 poules de race Brahma où 20 ont été retrouvées mortes (signalement 30697);
  • Un deuxième foyer a été identifié le 25 février à Saguia, un quartier de Niamey dans une exploitation avicole de 28 000 poules pondeuses de race Isa Brown où 200 sont mortes (signalement 30424)
  • Un troisième foyer a été identifié le 13 mars dans un élevage de 30000 volailles (12 000 poussins et de 18 000 pondeuses) dont 27000 sont mortes localisé à Niamey commune 4 (signalement 30814).

Dans tous les cas les survivants ont été euthanasiés. Le diagnostic a été confirmé par technique de biologie moléculaire (RT-PCR) à LABOCEL.