Méningite à méningocoque fatale en Nouvelle-Galles du Sud, Australie Médecine des voyages

Publié le 9 août 2022 à 19h31

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Australie, le ministère de la Santé de Nouvelle-Galles du Sud demande instamment aux parents et aux jeunes d'être attentifs aux symptômes de la méningococcie.

Jusqu'à présent cette année, 15 cas de méningite à méningocoque ont été signalés en Nouvelle-Galles du Sud. Le ministère de la Santé de la Nouvelle-Galles du Sud a signalé récemment 2 cas de méningococcie chez des personnes qui ont assisté au festival Splendour in the Grass 2022 du 21 au 24 juillet au North Byron Parklands à Yelgun. L'un de ces cas est un homme d'une quarantaine d'années originaire de Sydney qui est décédé des suites de la maladie. Son infection a été identifiée après son décès et notifiée à New South Wales Health (NSW) le 4 août 2022.

En Australie, si les infections à méningocoques sont désormais rares grâce à la vaccination, elles peuvent survenir toute l'année avec des augmentations de cas à la fin de l'hiver et au début du printemps, les enfants de moins de cinq ans et les personnes âgées de 15 à 25 ans présentant le plus grand risque de contracter la maladie.

Dans le cadre du Programme national d'immunisation, le vaccin contre le méningocoque ACWY (Men ACWY) est fourni gratuitement aux bébés à 12 mois, aux adolescents et aux personnes de tous âges présentant certaines conditions médicales. Depuis le 1er juillet 2020, les enfants autochtones jusqu'à l'âge de 2 ans et les personnes atteintes de certaines conditions médicales, peuvent également accéder gratuitement
vaccin contre le méningocoque B (Men B).

Sources : ForeignAffairs.co.nz ; Outbreak News Today.