Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Augmentation de la coqueluche rapportée en Afrique du Sud Médecine des voyages

Publié le 24 août 2018 à 10h02

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Afrique du Sud, une augmentation des cas de coqueluche a été rapportée chez les enfants âgés de moins de 5 ans des sites sentinelles (Cap-Occidental, Gauteng, Mpumalanga, Nord-Ouest et KwaZulu-Natal). et particulièrement chez les nourrissons de 1 an et moins. 

Sur 37 cas de coqueluche identifiés entre mai et juillet 2018, 20 (54%) étaient âgés de moins de 3 mois.

Une augmentation, limitée aux sites sentinelles de Cap-Occidental, a été observée d'octobre 2017 à janvier 2018. Cependant, la dernière augmentation est plus généralisée.

L'immunité après la vaccination dure de 5 à 6 ans. Des augmentations épisodiques des cas de coqueluche surviennent dans les populations vaccinées tous les 3 à 5 ans.

Rappels sur la coqueluche.

La coqueluche est une infection bactérienne très contagieuse, provoquée par une bactérie, Bordetella pertussis. Elle reste une maladie endémique dans tous les pays, d'où l'intérêt d'une couverture vaccinale élevée pour protéger les nourrissons des formes sévères de cette maladie.

En France, les vaccins disponibles sont tous des vaccins acellulaires et contiennent des sels d'aluminium utilisés comme adjuvant, pour améliorer la réponse immunitaire. Ils se différencient selon leur composition antigénique, les antigènes énumérés ci-après correspondant à des protéines qui sont aussi des facteurs de virulence de la bactérie :

  •  Deux antigènes coquelucheux (anatoxine pertussique et hémagglutinine filamenteuse) : Tetravac acellulaire® Pentavac® et Hexyon® ;
  •  Trois antigènes coquelucheux (anatoxine pertussique, hémagglutinine filamenteuse et pertactine) : Boostrixtetra®, Infanrix hexa®, Infanrixquinta® et Infanrixtetra® ;
  •  Quatre antigènes coquelucheux (anatoxine pertussique, hémagglutinine filamenteuse, pertactine et fimbriae) : Repevax®.
  •  Cinq composants coquelucheux (anatoxine pertussique (PT, l'équivalent pour la coqueluche de l'anatoxine diphtérique ou de l'anatoxine tétanique), hémagglutinine filamenteuse (FHA), pertactine (PRN) et fimbriae type 2 et 3 (FIM) : Vaxelis®.

Il est fortement recommandé au voyageur de vérifier son carnet de vaccination, en particulier en ce qui concerne le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche et la rougeole. Des informations détaillées sont disponibles sur les sites Mesvaccins.net ou Medecinedesvoyages.net.

Source : Outbreak Next Today.


Maladie : Coqueluche

Vaccins : BOOSTRIXTETRA HEXYON Infanrix hexa INFANRIXQUINTA INFANRIXTETRA PENTAVAC REPEVAX TETRAVAC-ACELLULAIRE VAXELIS

Référence principale :