Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Foyers épidémiques de coqueluche au japon Médecine des voyages

Publié le 1 mar. 2019 à 09h01

Biographie

Médecin retraité, spécialisé en médecine des voyages. Membre de la Société de médecine des voyages (depuis 2000) Formateur en vaccinologie et médecine des voyages (depuis 2000)

Liens d'intérêt

Absence de lien d’intérêt avec les firmes pharmaceutiques

Au Japon, depuis le début de l'année, les autorités sanitaires ont notifié 1 981 cas de coqueluche.

Des cas ont été notifiés dans toutes les préfectures, dont cinq avec au moins  100 cas cette année :

Il s'agit d'une continuation d'une épidémie qui a débuté en 2018, avec près de 12 000 cas notifiés dans l'année.

le Japon est une destination prisée des voyages d'affaires et du tourisme et ses deux plus grandes villes, Tokyo et Osaka sont parmi les zones les plus touchées.

Les jeunes bébés qui n'ont pas terminé le cycle primaire de trois vaccinations contenant la coqueluche sont particulièrement sensibles aux complications de la coqueluche. Tous les voyageurs à destination du Japon devraient vérifier sil est à jour des vaccinations de routine. 

Les personnes voyageant au Japon avec des jeunes les bébés ou qui ont de jeunes bébés à la maison doivent faire preuve de prudence et consulter un médecin s'ils ont symptômes évoquant une coqueluche.

Rappels sur la coqueluche

La coqueluche est une infection bactérienne très contagieuse, provoquée par une bactérie, Bordetella pertussis. Elle reste une maladie endémique dans tous les pays, d'où l'intérêt d'une couverture vaccinale élevée pour protéger les nourrissons des formes sévères de cette maladie.

En France, les vaccins disponibles sont tous des vaccins acellulaires et contiennent des sels d'aluminium utilisés comme adjuvant, pour améliorer la réponse immunitaire. Ils se différencient selon leur composition antigénique, les antigènes énumérés ci-après correspondant à des protéines qui sont aussi des facteurs de virulence de la bactérie :

  • Deux antigènes coquelucheux (anatoxine pertussique et hémagglutinine filamenteuse) : Tetravac acellulaire, Pentavac et Hexion ;
  • Trois antigènes coquelucheux (anatoxine pertussique, hémagglutinine filamenteuse et pertactine) : Boostrixtetra, Infanrix hexa, Infanrixquinta et Infanrixtetra ;
  • Quatre antigènes coquelucheux (anatoxine pertussique, hémagglutinine filamenteuse, pertactine et fimbriae) : Repevax ;
  • Cinq antigènes coquelucheux (anatoxine pertussique, hémagglutinine filamenteuse, pertactine, Fimbriae type 2 et 3)  : Vaxelis.

Il est fortement recommandé, au voyageur, de vérifier son carnet de vaccination, en particulier en ce qui concerne le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche et la rougeole. Des informations détaillées sont disponibles sur les sites Mesvaccins.net ou Medecinedesvoyages.net.

Source : European Centre for Disease Prevention and Control.


Maladie : Coqueluche

Vaccins : BOOSTRIXTETRA HEXYON Infanrix hexa INFANRIXQUINTA INFANRIXTETRA PENTAVAC REPEVAX TETRAVAC-ACELLULAIRE VAXELIS

Référence principale :