Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Situation épidémiologique des foyers de paralysie flasque à poliovirus circulant dérivé du vaccin (PVDV2c) en Afrique Médecine des voyages

Publié le 31 oct. 2019 à 13h29

Biographie

Médecin retraité, spécialisé en médecine des voyages. Membre de la Société de médecine des voyages (depuis 2000) Formateur en vaccinologie et médecine des voyages (depuis 2000)

Liens d'intérêt

Absence de lien d’intérêt avec les firmes pharmaceutiques

En Afrique, le 16 octobre 2019, des cas paralysie flasque de type poliomyélite dérivés du vaccin étaient confirmés dans 10 pays (Afrique du Sud, Angola, Benin, Ethiopie, Ghana, Niger, Nigéria, République Centrafricaine, République Démocratique du Congo et Somalie). 

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a notifié trois autres pays du continent qui ont récemment notifié des cas de circulation de virus de la poliomyélite de type 2 (cVDPV2) dérivé du vaccin, à savoir la Zambie, le Tchad et le Togo.

En Zambie

Le ministère zambien de la Santé a notifié cette semaine, un cas confirmé de paralysie flasque à poliovirus circulant dérivé du vaccin (PVDV2c) chez un enfant de deux ans dans le district de Chiengi, dans la province de Luapula, à la frontière avec la République Démocratique du Congo. Il s'agit du premier cas de PVDV2c signalé en Zambie en 2019.

En plus de l'échantillon prélevé sur le cas initial, 34 échantillons de selles ont été prélevés sur des contacts en bonne santé : deux échantillons étaient positifs pour le PVDV2c et liés génétiquement au cas index.

Jusqu'à présent, aucun lien établi n'a été trouvé avec l'épidémie actuelle de PVDV2c en République démocratique du Congo, où 37 cas ont été signalés en 2019.

Le dernier cas de polio autochtone enregistré en Zambie remonte à 1995. Entre 2001 et 2002, cinq cas de virus de la polio sauvage ont été identifiés parmi des réfugiés angolais dans la province occidentale du pays.

Au Tchad

Les autorités sanitaires, cette semaine, ont notifié à l'Organisation mondiale de la santé un cas confirmé de paralysie flasque à poliovirus circulant dérivé du vaccin (PVDV2c) à Mandelia dans la province de Chari-Baguirmi, à la frontière avec le Cameroun, chez un enfant de 13 mois. La paralysie a débuté le 9 septembre 2019. Il s'agit du premier cas de PVDV2c dans le pays et il est lié à l'épidémie de Jigawa au Nigéria.

Le risque de propagation supplémentaire du PVDV2c dans la sous-région du lac Tchad reste élevé.

Le dernier cas autochtone de poliovirus sauvage a été signalé en 2000 au Tchad.

Au Togo

Les autorités sanitaires, cette semaine, ont notifié à l'Organisation mondiale de la santé un cas confirmé de paralysie flasque à poliovirus circulant dérivé du vaccin (PVDV2c) à Est-Mono, dans la province des Plateaux, à la frontière avec le Bénin et le Ghana. La paralysie a débuté le 13 septembre 2019. Il s'agit du premier cas de PVDV2c dans le pays et est lié à l'épidémie de Jigawa au Nigéria.

Le dernier cas autochtone de poliovirus sauvage a été signalé en 1999 au Togo.

Source : Organisation mondiale de la santé.


Maladie : Poliomyélite

Vaccins : BOOSTRIXTETRA HEXYON IMOVAX POLIO Infanrix hexa INFANRIXQUINTA INFANRIXTETRA PENTAVAC REPEVAX REVAXIS TETRAVAC-ACELLULAIRE VAXELIS

Référence principale :