De nouveaux cas de diphtérie déclarés au Pérou Médecine des voyages

Publié le 6 nov. 2020 à 23h19

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Dans le cadre du suivi du premier cas de diphtérie signalé au Pérou depuis 20 ans (nouvelle n°16602 du 3 novembre 2020), les autorités sanitaires font état de 3 autres cas confirmés (parents directs du défunt âgé de 5 ans) qui sont actuellement dans un état stable.

Par ailleurs, le ministère de la santé (Minsa) a confirmé le 4 novembre 2020 qu'une patiente de 69 ans, décédée à l'hôpital Cayetano Heredia de Lima des suites d'un problème respiratoire causé par une maladie préexistante, a été considérée comme infectée par la bactérie Corynebacterium diphtheriae par test de biologie moléculaire à l'Institut national de la santé (INS). La patiente arrivée à l'hôpital Cayetano Heredia le 29 octobre, avait bénéficié d'une antibiothérapie et d'une oxygénothérapie, mais elle est décédée le vendredi 30 octobre.

Dès que le cas a été confirmé, les contacts de la patiente ont été identifiés. Il s'agit des membres de la famille habitant dans le district de San Martín de Porres et du personnel hospitalier. Ils ont bénéficié d'une antibioprophylaxie et de tests diagnostiques, et ont été vaccinés contre la diphtérie.

Source : Outbreak News Today.