Premier cas de poliomyélite à poliovirus dérivé de la souche vaccinale de type 2 en Algérie Médecine des voyages

Publié le 16 sept. 2022 à 08h15

Biographie

Médecin biologiste.

L’Organisation Mondiale de la Santé a émis le 13 septembre 2022 une note informant que le 8 juillet 2022, l'OMS avait été informée d'un cas de poliovirus dérivé de la souche vaccinale de type 2 (PVDVc2), avec paralysie flasque aiguë (PFA) dans la province de Tamanrasset, dans le sud de l'Algérie. Il s'agit du premier cas de de poliomyélite à PVDVc2 identifié dans le pays. Les autorités locales de santé publique mènent une enquête sur le terrain et recherchent activement d'autres cas de PFA ; une campagne de vaccination est également prévue.

Description de l'épidémie 

Le 8 juillet 2022, un cas de PVDVc2 en Algérie a été notifié à l'OMS par l'intermédiaire du Réseau mondial de laboratoires pour la poliomyélite (GPLN).

Le cas est un enfant de moins de deux ans de la province de Tamanrasset, qui a présenté une PFA le 11 avril 2022. Les échantillons de selles ont été testés positifs pour le PVDVc2 par l'Institut Pasteur d'Algérie et ont été confirmés par l'Institut Pasteur de Paris. L'analyse du séquençage génomique indique que le virus isolé est génétiquement lié à un virus précédemment isolé à Kano, au Nigeria. L'enfant n'avait reçu aucune dose de vaccin contre la polio et n'a aucun antécédent de voyage en dehors de la province de Tamanrasset.

Il s'agit du premier cas de PVDVc2 identifié en Algérie, où, selon les estimations de la couverture vaccinale OMS-UNICEF de 2021, la couverture Pol3 (3e dose de vaccin contenant la polio) était de 91 % et la couverture VPI1 (une dose de vaccin polio inactivé) de 94 %.

Source : Organisation Mondiale de la Santé