Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

La composition du prochain vaccin grippal pour l'hémisphère nord prend en compte la circulation de nouveaux virus grippaux

Publié le 1 mar. 2015 à 23h37

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Les virus grippaux ont la propriété de muter facilement, particulièrement ceux de type A, et dans une moindre mesure ceux de type B. Tous les ans, de nouveaux virus apparaissent et il faut souvent adapter les vaccins grippaux à ces modifications pour qu'ils soient le plus efficaces possible. 

Ainsi, le vaccin utilisé au cours de cette saison hivernale 2014-2015 a été moins efficace que les années précédentes, en raison d'une mutation apparue sur les virus A(H3N2) circulants par rapport à la souche retenue dans le vaccin.

Dans la nomenclature utilisée pour définir les souches vaccinales, on trouve dans l'ordre la lettre (A ou B) désignant le type de virus grippal, le lieu d'isolement de la souche virale, le numéro de la souche, l'année d'isolement puis, pour les virus de type A uniquement, le sous-type (combinaison de deux antigènes, la neuraminidase N et l'hémagglutinine H). 

Cette année, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) vient de recommander que les vaccins trivalents contre la grippe saisonnière qui seront utilisés au cours de la saison 2015-2016 dans l'hémisphère nord contiennent les antigènes de virus apparentés aux souches suivantes :

  • A/California/7/2009 (H1N1)pdm09, responsable de la dernière pandémie grippale apparue en 2009.
  • A/Switzerland/9715293/2013 (H3N2) ; cette souche vient en remplacement de la souche A/Texas/50/2012 (H3N2) du vaccin saisonnier 2014-2015, laquelle n'a pas permis d'induire cette année une protection efficace contre les virus A(H3N2) circulants, qui étaient justement apparentés à la souche "Switzerland".
  • B/Phuket/3073/2013 ; cette souche de la lignée Yamagata vient en remplacement de la souche B/Massachusetts/2/2012 du vaccin saisonnier 2014-2015.

Il est recommandé que les vaccins quadrivalents (contenant deux virus grippaux B correspondant à chacune des deux lignées décrites, Yamagata et Victoria) contiennent aussi les trois virus ci-dessus et une souche B/Brisbane/60/2008, de la lignée Victoria (comme en 2014-2015). Cependant, en France, ces vaccins quadrivalents (Fluarix Tetra® et Fluenz Tetra®) ne font pas l'objet d'une recommandation préférentielle par rapport aux vaccins trivalents et de toute manière ils ne sont pas disponibles pour l'instant. 

La recommandation concernant la composition des vaccins qui seront utilisés durant la saison 2016 de la grippe dans l'hémisphère sud sera publiée en septembre 2015.

Source : Organisation mondiale de la santé.


Maladie : Grippe saisonnière

Vaccins : AGRIPPAL FLUARIX FLUENZ IMMUGRIP INFLUVAC VAXIGRIP

Référence principale :