Couvertures vaccinales des adolescents en 2009

Publié le 26 nov. 2010 à 22h34

Biographie

- Professeur agrégé enseignant à l'École du Val-de-Grâce et à l'Université de Bordeaux.

Liens d'intérêt

- Aucune perception de rémunération ou de tout autre avantage de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.
- Aucune rémunération ou avantages reçus de l'industrie pharmaceutique.
- Déclaration mise à jour le 26 août 2020.

Des données de couverture vaccinale des adolescents en 2009 ont été récemment publiées. Ces données ont été obtenues auprès d’un échantillon représentatif de 7 500 mères. Ont été considérés à jour de leur vaccination les adolescents âgés de 13 à 15 ans ayant reçu six doses de vaccin pour la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite, cinq doses de vaccin pour la coqueluche, deux doses pour la rougeole, la rubéole et les oreillons et une dose pour l’infection invasive à méningocoque C. Pour la vaccination contre l’hépatite B, les papillomavirus et la varicelle, la couverture vaccinale a été déterminée pour une, deux ou trois doses, selon les cas.

Les principaux résultats étaient les suivants :

  • Diphtérie, tétanos et poliomyélite : 85,3 %.
  • Coqueluche : 73 %.
  • Hépatite B : 44 % (vaccination complète comportant trois doses) à 51,6 % (au moins une dose).
  • Rougeole, rubéole et oreillons : de 86 % (deux doses) à 96,2 % (au moins une dose). Pour la première fois, la couverture vaccinale contre ces maladies franchit le seuil de 95 %, considéré comme la valeur minimale pour éliminer la rougeole, maladie particulièrement contagieuse.
  • Infection invasive à méningocoque C : 8,5 % (stable par rapport à 2008). Cependant, la recommandation vaccinale est récente (juin 2009) et le remboursement ne date que de janvier 2010.
  • Infection à papillomavirus : de 37,9 % (schéma complet de trois doses) à 50 % (au moins une dose).
  • Varicelle : de 0,5 % (schéma complet de deux doses) à 5,2 % (au moins une dose). Le dénominateur était ici représenté par les adolescents sans antécédent de varicelle.

Référence : Gaudelus J, Cohen R, Lepetit H, Le Danvic M. Vaccinoscopie : couvertures vaccinales chez les adolescents en 2009. Médecine et enfance. 2010.