L'Angola notifie, en 2019, des dizaines de cas de paralysie flasque liés au poliovirus 2 dérivé du vaccin (PVDV2c) Médecine des voyages

Publié le 19 nov. 2019 à 09h46

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Angola, selon le Ministère angolais de la santé, le nombre de cas de paralysie flasque liés au virus de la poliomyélite est de 44 cas.

L'Initiative mondiale pour l'éradication de la poliomyélite a fait état de 41 cas de poliomyélite dus au poliovirus 2 dérivé du vaccin (PVDV2c) dont sept éclosions snotifiées la semaine dernière.

Selon les responsables sanitaires, les cas se sont produits dans les provinces de Bié (1 cas), Malanje (1 cas), Lunda Sul (1 cas), Moxico (2 cas), Benguela (2 cas), Huíla (3 cas), Lunda Norte (4 cas), Luanda (6 cas), Huambo (11 cas) et Cuanza Sul (13 cas).

Au cours du week-end, les responsables de la santé ont lancé la deuxième phase de la campagne de vaccination contre la polio dans cinq provinces. Environ 2 millions d'enfants de zéro à cinq ans à Luanda, Bengo, Benguela, Huambo et Cuanza Norte devraient être vaccinés.

Source : Outbreak News Today.