Que pensent les médecins généralistes et les pédiatres libéraux de la vaccination à La Réunion ?

Publié le 5 juin 2011 à 09h32

L'agence régionale de santé (ARS) de La Réunion a souhaité mieux connaître les perceptions et pratiques des médecins généralistes et pédiatres libéraux à l'égard de la vaccination des enfants de moins de 6 ans, de façon à mieux orienter les actions de prévention.

L'Observatoire Régional de Santé, en collaboration avec l'Union Régionale des Professionnels de Santé, a ainsi mené une enquête transversale parmi les praticiens libéraux de La Réunion, dont les résultats provisoires au 18 avril 2011 ont permis de dégager les éléments suivants :

  • la grande majorité des médecins généralistes et pédiatres libéraux (93 %) a une opinion globale favorable ou très favorable de la vaccination ;
  • selon les médecins ayant répondu à l'enquête, certains vaccins devraient être obligatoires (coqueluche, Haemophilus influenzae type b, diphtérie, tétanos, poliomyélte, rougeole, rubéole et oreillons), tandis que d'autres remportent moins leur adhésion (BCG, méningocoque C, hépatite B) ;
  • la presque totalité d'entre eux (97 %) déclare vérifier systématiquement les vaccinations lors d'une consultation d'un enfant de moins de 6 ans ;
  • la plupart (86 %) réalisent les premières vaccinations de l'enfant avec le vaccin hexavalent ;
  • tous proposent la vaccination contre la rougeole, la rubéole et les oreillons (vaccin RRO) aux enfants de moins de 6 ans ;
  • un médecin sur deux ne réalise pas la vaccination BCG ;
  • 80 % se déclarent défavorables à la délégation d'actes pour la vaccination ;
  • 28 % des médecins expriment des besoins d'informations supplémentaires sur la vaccination et 20 % souhaitent suivre des formations sur la vaccination.

Les médecins sont globalement défavorables à la délégation d'actes vaccinaux aux infirmiers ou aux sages-femmes, car ils estiment que la vaccination est d'une part un acte médical nécessitant un examen médical complet et d'autre mer une occasion de suivre médicalement l'enfant.

Le site MesVaccins.net a pour objectif de répondre à la fois aux besoins d'information du grand public et aux besoins d'information et de formation des professionnels de santé. Le carnet de vaccination électronique intelligent et partagé, développé en partenariat avec l'Union régionale des médecins libéraux d'Aquitaine (URMLA) et l'ARS Aquitaine, permet de réunir sur un document électronique unique partagé entre le patient, le médecin traitant et d'autres professionnels de santé des données sur les vaccins réalisés, le profil santé et un diagnostic personnalisé de l'état vaccinal, avec possibilité de rappels automatiques.

Source : Agence Régionale de Santé de La Réunion.