Cas de poliomyélite dus à une souche d'origine vaccinale au Sierra Leone Médecine des voyages

Publié le 16 déc. 2020 à 22h18

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Le ministère de la Santé de la Sierra Leone a confirmé trois nouveaux cas de poliomyélite au Sierra Leone pour la première fois en 10 ans. Les cas, enregistrés dans les districts de Kambia et Tonkolili, sont dus à une souche circulante de poliovirus dérivée du vaccin (cVDPV). Les échantillons des cas ont été envoyés à Abidjan à l'Institut pasteur de la Côte d'Ivoire pour analyse et confirmation.

La Sierra Leone a enregistré son dernier cas de poliomyélite à poliovirus sauvage en 2010. La région Afrique de l'OMS a été déclarée exempte de poliovirus sauvage le 25 août 2020.

Source : ProMED.