Poliovirus trouvé dans les eaux usées aux Pays-Bas : lancement d'une enquête Médecine des voyages

Publié le 4 sept. 2020 à 17h56

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Aux Pays-Bas, les médias néerlandais ont rapporté que le poliovirus a été trouvé dans un égout où se jettent les eaux usées et l'eau des toilettes de trois établissement, dont Bilthoven Biologicals, l'un des plus grands fabricants de vaccins au monde, l'Institut de recherche Intravacc et le RIVM (Rijksinstituut voor Volksgezondheid en Milieu, ou National Institute for Public Health and the Environment). Des échantillons ont été prélevés dans les eaux usées le 21 juillet et il a été établi dans la première semaine d'août qu'il contenait le virus de la poliomyélite

Le RIVM a informé l'Organisation mondiale de la santé (OMS) de l'incident il y a deux semaines. Bilthoven Biologicals produit la moitié des 60 millions de vaccins antipoliomyélitiques dans le monde. 

Toutes les installations techniques et de laboratoire font actuellement l'objet d'une enquête et les employés sont testés.

Alors que l'élimination de la poliomyélite sauvage en Afrique vient d'être annoncée par l'OMS, cet incident montre qu'il faut rester vigilant concernant cette maladie et que la surveillance environnementale des poliovirus doit être poursuivie.

Source : Outbreak News Today.