Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Vaccins grippaux pandémiques : recommandations d’utilisation en cas d’allergie

Publié le 13 juin 2016 à 20h35

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Le Haut Conseil de la santé publique vient de publier un avis daté du 12 janvier 2016 concernant une situation très particulière : la vaccination antigrippale en situation de pandémie des personnes présentant une allergie aux protéines de l’œuf ou aux aminosides. Les difficultés soulevées par ces allergies ou leur suspicion ont été étudiées et des recommandations sur les alternatives à la vaccination contre la grippe en cas de contre-indication réelle sont décrites dans cet avis.

Le Haut Conseil de la santé publique considère que seules les personnes ayant présenté antérieurement des manifestations de type anaphylactique après ingestion ou administration parentérale de produits contenant des protéines de l'œuf, ou après l'administration d'un aminoside, doivent éventuellement faire l'objet d'une contre-indication à l'administration de vaccins pandémiques contenant ces produits. Ces personnes devront bénéficier d'une consultation auprès d'un spécialiste de l'allergie ; celui-ci fera une évaluation de la balance bénéfice/risque de la vaccination en prenant en compte la gravité de la grippe pandémique et l'efficacité du vaccin.

En cas de contre‑indication vaccinale les recommandations sont les suivantes :

1) L'utilisation des antiviraux sur la base des recommandations formulées dans un avis publié en décembre 2011. Toutefois : 

  • la possibilité de prescrire l’oseltamivir en prophylaxie chez les nourrissons âgés de moins d'un an sera conditionnée par une autorisation spéciale de l'agence du médicament ;
  • la limitation de la prescription des antiviraux en curatif aux formes graves de grippe ou aux personnes à risque devra, chez les personnes non vaccinées, être réévaluée en fonction de la gravité de la grippe pandémique. Il en est de même pour la prophylaxie post-exposition des personnes non éligibles au traitement préemptif (traitement préventif appliqué aux patients à risque de développer une forme grave).

2) L'application des mesures barrière selon les recommandations faites en situation pandémique.

3) La vaccination de l'entourage pour protéger la personne non vaccinée.

Par ailleurs, la poursuite par les industriels du développement et de la production des vaccins pandémiques ne contenant pas de protéines de l'oeuf est encouragée.

A noter que la version "Professionnels de santé" de MesVaccins.net propose un outil de recherche multi-critères permettant de déterminer la liste des vaccins contenant une substance spécifique selon sa typologie (antigène, adjuvant, excipient, substance à l'état de traces...).

Source : Haut Conseil de la santé publique (HCSP).


Maladies : Grippe A(H1N1)pdm09 Grippe saisonnière

Vaccins : AGRIPPAL FLUARIX FluarixTetra FLUENZ IMMUGRIP INFLUVAC VAXIGRIP

Référence principale :