Nouvelles recommandations sanitaires 2020 pour les voyageurs Médecine des voyages

Publié le 20 mai 2020 à 17h43

Biographie

Médecin retraité, spécialisé en médecine des voyages. Membre de la Société de médecine des voyages (depuis 2000) Formateur en vaccinologie et médecine des voyages (depuis 2000)

Liens d'intérêt

Absence de lien d’intérêt avec les firmes pharmaceutiques

Chaque année, la commission spécialisée "Maladies infectieuses et Maladies émergentes" du Haut Conseil de la santé publique met à jour les recommandations sanitaires pour les voyageurs, à l'attention des professionnels de la santé. Les recommandations pour l'année 2020 viennent d'être publiées dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH, revue de Santé publique France) le 19 mai 2020.

Ce document prend en compte les recommandations ou avis de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), de la Haute Autorité de santé (HAS) et de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). Il comporte cette année 91 pages, contre 83 pages l'année dernière.

Parmi les modifications, on notera :

  • la prise en compte des recommandations vaccinales de la HAS (calendrier vaccinal 2020) ;
  • la révision des conditions d'utilisation de la chloroquine ; 
  • un avertissement sur les dangers liés aux préparations à base d'Artemisia.
  • une description plus approfondie des risques liés aux mammifères ou oiseaux et des moyens de s'en prémunir.
  • l'ajout d'un encadré regroupant les recommandations pour les femmes enceintes ou qui allaitent (et qui voyagent), de manière à répondre aux demandes de plus en plus fréquentes de celles-ci.
  • l'ajout d'une carte épidémiologique de la rage (Figure 1) destinée à éclairer la recommandation de vaccination préventive pour les pays à « haut risque ».

Figure 1 : Endémicité de la rage canine et de la rage humaine à transmission canine 2016. Source OMS 2016.

Par ailleurs, on retrouve les chapitres attendus sur :

  • les vaccins du voyageur avec les obligations vaccinales ;
  • Les conseils de prophylaxie du paludisme en fonction des localisations géographiques (prises en compte par MesVaccins.net et MedecineDesVoyages.net) ;
  • Les différents conseils d'hygiène.

Le chapitre relatif aux maladies d'importation, mis en place de manière prémonitoire l'année dernière, décrit les moyens de prévenir le risque de dissémination des maladies infectieuses au retour de voyage. La pandémie de covid 19 a montré le rôle important joué par les voyageurs dans la diffusion du virus. Des efforts importants ont été mis en oeuvre pour contenir la covid 19 dans un statut de maladie d'importation. Mais ces efforts, un temps jugés excessifs par certains, n'ont pas suffi à endiguer la vague pandémique qui a submergé le monde avec plus ou moins d'intensité selon les pays au cours des derniers mois.

La plupart de ces nouvelles recommandations sanitaires aux voyageurs sont déjà intégrées au système expert d'aide à la décision de MesVaccins ou le seront d'ici à la fin de la semaine prochaine. Un article reprenant en détail toutes les nouveautés de ces recommandations sera prochainement publié.

Référence