La covid 19 fait son entrée dans le calendrier vaccinal 2021 - L'accent est mis sur le rattrapage vaccinal contre les autres maladies

Publié le 5 mai 2021 à 23h08

Biographie

- Professeur agrégé enseignant à l'École du Val-de-Grâce et à l'Université de Bordeaux.

Liens d'intérêt

- Aucune perception de rémunération ou de tout autre avantage de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.
- Aucune rémunération ou avantages reçus de l'industrie pharmaceutique.
- Déclaration mise à jour le 26 août 2020.

Cette année le calendrier vaccinal 2021 est publié sur le site du ministère de la santé dans un contexte particulier. La covid 19 devient la dix-huitième maladie à prévention vaccinale inscrite au calendrier vaccinal. L'épidémie de covid 19 remet en lumière l’intérêt de la vaccination, mais elle ne doit pas éclipser la vaccination contre d'autres maladies.

En conséquence, les autorités de santé invitent les professionnels de santé à vérifier systématiquement le statut vaccinal de l’ensemble de leurs patients, afin de saisir toute opportunité d’effectuer, le cas échéant, un rattrapage vaccinal des vaccins qui n’auraient pas été réalisés lors des confinements successifs. Ce rattrapage doit concerner en priorité les nourrissons et les personnes fragiles, pour lesquelles des recommandations particulières figurent au calendrier vaccinal (personnes avec maladies chroniques, immunodéprimées, personnes âgées, femmes enceintes).

Le carnet de vaccination numérique de MesVaccins révèle les défauts de protection vaccinale : il intègre un outil d'aide à la décision et de personnalisation des messages de prévention qui aide les citoyens en général et les professionnels de santé en particulier à prendre conscience de ces défauts et, prenant en compte le type de vaccin utilisé, les intervalles entre les doses, l'âge à chaque dose, le profil santé et le contexte (rupture de stock, épidémie), indique les bonnes pratiques vaccinales à mettre en oeuvre pour être mieux protégé, sans défaut ni excès.

La semaine de la vaccination, qui se déroulera cette année en France du 17 au 22 mai, sera l'occasion de rappeler que le risque de ré-émergence d'autres maladies à prévention vaccinale, comme la rougeole ou les infections à méningocoque, est réel.

D'autres nouveautés sont inscrites au calendrier des vaccinations 2021 :

  • L’extension de la vaccination contre les infections à papillomavirus aux garçons âgés de 11 à 14 ans révolus, avec un rattrapage vaccinal pour ceux âgés de 15 à 19 ans révolus. Cette recommandation est appliquée depuis le 1er janvier 2021 et prise en compte par l'outil d'aide à la décision vaccinale MesVaccins.
  • Les recommandations de vaccination contre la grippe incluent désormais, parmi les professionnels en contact régulier et prolongé avec des personnes à risque de développer une forme grave de grippe les personnels des services de secours et d’incendie (SDIS), les personnels des services d’aide à domicile (SAAD), et les aides à domicile via CESU (particuliers employeurs) pour les personnes âgées ou les personnes à risque.
  • Le calendrier des vaccinations 2021 présente également un bilan à un an de la réforme des obligations vaccinales.

Sur le plan réglementaire, les vaccins remboursables du calendrier des vaccinations administrés dans les centres de vaccination antiamarile, à l’occasion de la vaccination du voyageur, sont désormais pris en charge par l’assurance maladie depuis le 1er juin 2020.

Les vaccins contre la covid 19 bénéficiant d'une autorisation européenne sont précisés (Comirnaty, COVID-19 Vaccine Moderna, Vaxzevria et Janssen COVID-19 Vaccine). Par ailleurs, deux autres vaccins viennent renforcer la prévention de la grippe saisonnière et des infections à méningocoque :

  • le vaccin Efluelda devrait être disponible pour la prochaine campagne de vaccination contre la grippe saisonnière 2021-2022 qui débutera en octobre 2021) ;
  • le vaccin MenQuadfi, contre les méningocoques des sérogroupes A, C, W et Y, n’est à ce jour pas encore commercialisé.

Le ministère de la santé annonce la publication d'un calendrier complémentaire présentant les recommandations vaccinales contre la covid 19, la stratégie de priorisation des personnes à vacciner définie par la Haute Autorité de santé, l’organisation générale de la campagne de vaccination pandémique, les schémas vaccinaux pour les vaccins disponibles ainsi que les recommandations particulières. Il est actualisé régulièrement pour prendre en compte les dernières recommandations de la Haute Autorité de santé.

Les informations relatives à la vaccination contre la covid 19 sont également disponibles sur le site du ministère de la santé dans la rubrique vaccination covid 19, et sur l’espace réservé aux professionnels de santé sur le site vaccination info service.

MesVaccins mettra à jour sa base de connaissance et le système d'aide à la décision vaccinale avec ces nouvelles informations avant le 8 mai 2021 et publiera une nouvelle plus détaillée montrant précisément, comme chaque année, les modifications apportées au calendrier vaccinal 2021 par rapport au calendrier vaccinal 2020 en surlignant en jaune les passages concernés (exemple ici sur la version 2020 par rapport à 2019).

Source : Ministère des solidarités et de la santé.