Brésil : carnaval de Rio de Janeiro 2022 Médecine des voyages

Publié le 9 mar. 2022 à 23h17

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Le Carnaval de Rio aura lieu du 20 au 30 avril 2022. Les événements auront lieu dans toute la ville de Rio de Janeiro.
 
Conséquences pour les voyageurs

Les événements de masse peuvent favoriser les infections gastro-intestinales et respiratoires. Une bonne hygiène alimentaire et personnelle ainsi qu'un apport hydrique abondant sont recommandés. Le risque d'accident peut également être accru. Pour éviter les maladies sexuellement transmissibles (VIH, syphilis, gonorrhée, chlamydia, etc.) : il est indispensable de respecter les pratiques Safe-Sex !

Pour le voyageur, il recommandé de consulter son médecin ou un centre de vaccination avant le départ :

  • mettre à jour le calendrier vaccinal ;
  • se faire vacciner contre la Covid-19 et s'informer sur les conditions à respecter pour rentrer sur le territoire brésilien en raison de la pandémie de Covid-19 ;
  • se faire vacciner contre la fièvre jaune en centre de vaccination international (vaccin fortement recommandé) ;
  • se faire vacciner contre l'hépatite A
  • discuter de l'intérêt de la vaccination contre l'hépatite B, voire contre les infections invasives à méningocoques ;
  • mettre en place des conseils d'hygiène alimentaires et de vie ;
  • mettre en place une protection anti-vectorielle (L'utilisation de répulsifs 24h/24 et 7j/7 est fortement recommandée dans tout le pays y compris dans les villes pour prévenir divers arbovirus tels que la Dengue, le Chikungunya, le Zika).
  • la ville de Rio de Janeiro est exempte de paludisme, mais un risque de transmission de Plasmodium vivax peut exister dans la « Forêt Atlantique » de l'État de  Rio de Janeiro (une chimioprophylaxie pourra être discutée en fonction de vos modalités de séjour)

Source : Healthytravel.ch.