Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Confiance des médecins généralistes dans la vaccination : une opinion favorable avec des disparités régionales

Publié le 26 juin 2015 à 10h06

Biographie

- Qualité : Docteur en médecine, biologiste médical (DES biologie 1992).
- Activité principale : biologiste médical, médecin de centre international de vaccinations
- Spécialités médicales : microbiologie, virologie, vaccinologie.

Liens d'intérêt

- Membre de commissions et comités :
Commission des maladies infectieuses et des maladies émergentes (Haut Conseil de la santé publique, 2017- en cours)
Comité technique de vaccinations (Haut Conseil de la santé publique, 2007-2017)
Groupe vaccins (ANSM, 2016-en cours)
- Liens avec l'industrie :
DPI consultable sur le site HCSP : https://www.hcsp.fr/explore.cgi/Personne?clef=2329 Rémunérations directes par l’industrie : non.
A titre familial : aucun lien.

En décembre 2013, un panel de 2 900 médecins généralistes libéraux associant un échantillon national et trois échantillons régionaux (Poitou-Charentes, Pays de la Loire et Provence Alpes Côte d'Azur), a été mis en place afin d'observer les pratiques et attitudes pour la prise en charge des patients. Ce panel est interrogé tous les semestres pendant la période de 2014 à 2016.

Les attitudes et pratiques du panel national des médecins généralistes vis à vis de la vaccination ont été présentées récemment. L'analyse des données de l'étude conduite en 2014 indique la très large confiance des médecins dans la vaccination (80% très favorables à la vaccination et 17% plutôt favorables.

L'Observatoire régional de la santé vient de communiquer les résultats de l'enquête conduite auprès des 487 médecins généralistes exerçant dans la région des Pays de la Loire.

Médecins généralistes très favorables à la vaccination

La confiance des médecins généralistes des Pays de la Loire est élevée et en progression : 81 % déclarent être très favorables à la vaccination en 2014, alors que 4 ans plus tôt, ils étaient 71 % à déclarer cet avis. Ces valeurs sont proches de celles observées avec le panel national (80 % d'avis très favorables) avec des disparités régionales : 74 % et 87 % des médecins sont très favorables à la vaccination en régions PACA et Poitou-Charentes, respectivement.

Par ailleurs, les médecins généralistes en Pays de Loire s'estiment être à l'aise pour discuter avec leur patientèle des intérêts de la vaccination (97 %) et de la sécurité des vaccins (84 %).

Incertitudes des médecins généralistes sur la composition des vaccins

Parler des adjuvants dans les vaccins, leur rôle dans la réponse immunitaire, leur innocuité et d'une façon plus générale de la composition des vaccins avec les risques d'allergie, est moins aisé pour la majorité des médecins : 41 % pour ceux exerçant en Pays de Loire, 47 % en Poitou-Charentes et 33 % en PACA (43 % pour le panel national). A titre d'exemple, 34 % des médecins généralistes de la région Pays de Loire pensent à tort que les vaccins contre la grippe saisonnière sont adjuvés avec des sels d'aluminium et 43 % ne se prononcent pas.

Demande forte d'actions d'aide à la vaccination : formation et information

Alors que la très grande majorité des médecins généralistes de Pays de Loire considère que leur rôle est d'inciter leurs patients à se faire vacciner, ils sont également très demandeurs d'actions d'aide à la vaccination. La demande d'intégration du carnet de vaccination électronique dans leur logiciel métier est la demande la plus fréquemment exprimée par les médecins (87 % des médecins sont très favorables à la vaccination). Des outils d'information indépendants de l'industrie pharmaceutique pour le public (campagnes et livrets d'information pour les patients présentant les bénéfices et les risques de chaque vaccin), mais également pour eux mêmes (argumentaires sur les risques et bénéfices de chaque vaccin, lettre d'information présentant les nouveautés concernant la vaccination aux médecins) sont les autres demandes exprimées par plus de 65 % des médecins généralistes en Pays de Loire.

Conclusion

La confiance des médecins généralistes en la vaccination n'a pas été entamée malgré les polémiques des vaccins sur la balance bénéfices/risques. Par ailleurs, 80 % de la population déclare être favorable à la vaccination en général.

Cependant, l'existence de réticences vis-à-vis des vaccins ne doit pas être occultée. La demande d'aide à la promotion vaccinale est forte, que ce soit pour les médecins ou leur patientèle. Les sources scientifiques fiables, qu'il s'agisse de sociétés savantes ou d'acteurs de santé publique institutionnels, tels que l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé, l'Institut de veille sanitaire ou l'agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé, ne manquent pas mais l'impact de leur diffusion auprès des praticiens spécialistes en médecine générale et auprès du public est insuffisant. La demande d'une aide à la décision vaccinale personnalisée, intégrée au dossier patient informatisé, est exprimée par la très grande majorité des praticiens concernés.

Référence

  • Observatoire régional de la santé et Union régionale des professionnels de santé Médecins libéraux des Pays de la Loire.

Maladies : Coqueluche Diphtérie Grippe saisonnière Haemophilus influenzae b Hépatite A Hépatite B Méningocoque B Méningocoque C Méningocoques ACWY Oreillons Papillomavirus Pneumocoque Poliomyélite Rougeole Rubéole Tétanos Tuberculose Varicelle Zona

Vaccins : ACT-HIB AGRIPPAL AVAXIM 160 U AVAXIM 80 U BEXSERO BOOSTRIXTETRA CERVARIX ENGERIX B 10 µg ENGERIX B 20 µg GARDASIL GENHEVAC B PASTEUR HAVRIX 1 440 U HAVRIX 720 U HBVAXPRO 10 µg HBVAXPRO 40 µg HBVAXPRO 5 µg HIBEST IMMUGRIP Infanrix hexa INFANRIXQUINTA INFANRIXTETRA INFLUVAC M-M-RVAXPRO MENINGITEC MENJUGATEKIT 10 µg MENVEO NEISVAC NIMENRIX PENTAVAC PNEUMO 23 PREVENAR 13 PRIORIX REPEVAX REVAXIS ROUVAX TETRAVAC-ACELLULAIRE TWINRIX ADULTE VACCIN BCG SSI VARILRIX VARIVAX VAXIGRIP ZOSTAVAX

Référence principale :